Pétition en ligne, la profession compte sur vous ! « NON à l’entrée des groupes financiers dans les officines »

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER LA PÉTITION EN LIGNE

 

Les pharmaciens et les patients doivent s’unir contre l’ouverture du capital des officines, l’AMAZONisation et l’UBERisation de la santé !

En France, seul un pharmacien peut être propriétaire d’une officine.

Aucun financier, aucun fonds de pension étranger ne peut participer au capital d’une pharmacie. En France, les médicaments peuvent uniquement être dispensés dans une pharmacie d’officine.

Cette réglementation est essentielle.

  • Elle préserve l’indépendance du pharmacien d’officine.
  • Elle maintient un réseau officinal homogène sur tous les territoires.
  • Elle permet aux pharmacies d’accompagner la population au quotidien en développant des nombreux services nécessaires aux patients, et particulièrement dans des territoires confrontés à des déserts médicaux, et en pratiquant le tiers payant.
  • Elle assure la sécurité des patients.
  • Elle permet de maintenir des prix parmi les plus bas d’Europe (30% moins chers qu’en Italie).

Depuis plusieurs années, l’Autorité de la concurrence persiste pour une dérégulation du monopole pharmaceutique et propose l’ouverture du capital des officines. Malgré l’opposition forte de notre profession en septembre 2014 et la manifestation lancée par l’USPO, l’Autorité de la concurrence a relancé, une fois de plus, le débat.

L’USPO s’oppose à l’entrée des groupes financiers dans les officines et à la vente des médicaments en grande surface.

NON au modèle de pharmacie AMAZON prôné par l’Autorité de la concurrence !

OUI à une pharmacie indépendante !

OUI à la sécurité des patients ! OUI à l’évolution du métier

Les pharmacies d’officine sont des acteurs de santé de premier recours sur tous les territoires, et la nouvelle convention pharmaceutique confirme clairement cette orientation de professionnel de santé disponible et de proximité.

L’arrivée d’investisseurs extérieurs dans le capital remettra en question ce maillage indispensable au patient pour une recherche de profit immédiat, payés par les cotisations sociales de tous les Français.

La suppression du monopole pharmaceutique nuira à la sécurité des patients et remettra en question la cohérence du parcours de soins et le suivi du patient au profit de la consommation.

L’union des pharmacies et des patients est nécessaire pour éloigner cette vision et peser sur les décisions !

L’USPO lance la pétition « NON à l’entrée des groupes financiers dans les officines »

Nous vous invitons à sensibiliser les patients sur les dangers de ces dérégulations et à leur faire signer la pétition. Les résultats seront ensuite transmis au Gouvernement afin de les convaincre de rejeter cette vision ultra-libérale du système de santé, comme il l’avait déjà fait fin 2014.

Les représentants des pharmacies d’officine se sont unis pour dénoncer les attaques répétées et infondées de l’Autorité de la concurrence. 

Nous devons agir vite ! Toutes les pharmacies doivent se mobiliser !

Télécharger l’ AFFICHE ICI – la PETITION ICI

Merci à tous.

Gilles BONNEFOND

Président de l’USPO

TELECHARGER L’AFFICHE ICI

Publication : 8 avril 2019 | Catégorie(s) :