Coronavirus – Distribution de masques, Message DGS URGENT du lundi 2 mars 2020

03/03/2020 – Chaque pharmacien d’officine du territoire national va recevoir durant cette première semaine de Mars 2020 via son grossiste répartiteur un minimum de 10 boîtes de 50 masques anti-projection, soit 500 masques issus du stock national.7

Le titulaire de l’officine les distinguera de son stock habituel et apposera sur la boîte une étiquette stipulant «stock Etat».

Chaque professionnel de santé recevant ce message, c’est à dire médecin généraliste, médecin spécialiste, infirmier diplômé d’Etat, sage-femme, masseur kinésithérapeute et chirurgien-dentiste est invité à se présenter à son officine de proximité afin de retirer une boite de 50 masques chirurgicaux du stock Etat.

Il devra pour cela présenter sa carte professionnelle sur laquelle figure son numéro RPPS.

La déontologie et le civisme de chaque professionnel de santé doivent permettre à chaque professionnel de bénéficier de sa dotation.

Dans une situation dans laquelle un personnel de santé est en contact avec une personne présentant des signes d’infection respiratoire et en l’absence d’autres équipements de protection individuelle, il pourra adopter le principe du double masque (soignant/soigné). En effet, en l’absence d’acte invasif, ce principe permet de limiter l’exposition des soignants aux gouttelettes potentiellement infectieuses du patient.

L’utilisation de ces masques est décrite dans le document nommé « Consignes d’utilisation des masques issus du stock Etat par les Professionnels de Santé»

Selon les besoins, de nouveaux approvisionnements issus du stock Etat seront assurés afin de permettre aux professionnels de santé de disposer de ces équipements en quantités suffisantes.

Au regard de ce message, nous vous recommandons :

  • d’afficher le message du Ministère de la Santé « consignes d’utilisation des masques issus du stock Etat par les professionnels de santé »
  • de bien distinguer les masques du stock d’Etat des autres masques achetés,
  • de ne pas distribuer une quantité trop importante de masques à une seule personne, professionnel de santé ou non,
  • de garder une petite quantité de masques pour l’officine en cas d’arrivée d’un patient ayant des symptômes et venant d’une zone identifiée qu’il faudra équiper en attendant de contacter le centre 15,
  • de tenir une comptabilité des masques :
    • en différenciant les masques « stock d’Etat » des autres,
    • en indiquant les noms des professionnels de santé ou des patients ayant reçu des masques,

 

L’USPO a demandé au Ministère de la Santé :

  • de débloquer un stock d’Etat supplémentaire et de le mettre à disposition des pharmacies en fonction de la demande,
  • que, dans le cadre d’une procédure exceptionnelle, le pharmacien puisse renouveler les traitements chroniques des patients dont les médecins sont confinés.

Publication : 3 mars 2020 | Catégorie(s) :